L’extension de cils méthode russe

10 avril 2020
La solution d’extension de cils vise à satisfaire non seulement un type de désirs mais plusieurs, voilà pourquoi il y a plusieurs et non une seule méthode. La méthode dite volume russe est celle pour les plus exigeantes en matière de volume. Voyons pourquoi.

Ce qu’est la méthode russe

Le terme « volume russe » sous-entend une abondance de volume comme on en trouve chez les stars féminines russes. Si la méthode d’extension classique dite cil à cil consiste à ajouter une unique extension à chaque cil naturel, la méthode russe consiste à faire de chaque cil naturel un véritable bouquet de 2 à 9 cils extrêmement fins et plutôt longs avec comme but l’obtention d’une masse très dense mais légère et par conséquent, un regard voluptueusement percutant. Les termes comme 3D, 4D, 6D et 9D font allusion au nombre d’extensions ajoutées à chaque cil. La longueur et la couleur des extensions sont au choix pour un effet particulier. L’extension volume russe a vu le jour vers 2010.

Les destinataires de l’extension de cils méthode russe

Si la méthode classique d’extension s’adresse à toute femme désirant un peu plus de volume pour ses cils, d’une manière quelque peu discrète mais qui change perceptiblement le regard quand même, la méthode russe s’adresse particulièrement à celles qui ont vraiment besoin d’envoûter leurs publics. Elle est alors la solution pour la femme qui, visant constamment ce but, doit se faire du mascara quotidiennement. Avec les extensions volume russe, elle évite les limites du mascara dans le temps et surtout ses inconvénients vis-à-vis de l’humidité toujours menaçante comme celle provenant de la transpiration, des larmes, de la vapeur d’eau ou de l’eau.

Les limites de la méthode russe

Premièrement, l’extension de cils méthode russe ne s’adapte pas aux cils dégarnis, trop peu fournis ou encore trop fragiles, ne pouvant pas supporter le poids des rajouts aussi légers soient-ils. Deuxièmement, elle est prohibée pour les femmes ayant des problèmes oculaires et particulièrement celles manifestant un rejet envers la colle pour cils bien que celle-ci soit hypoallergiques. Troisièmement, comme pour tout autre type d’extension, elle défend celle qui l’adopte de se frotter les yeux et d’utiliser des démaquillants incorporant de l’huile ou du corps gras. Elle est toutefois compatible avec l’eyeliner et le crayon cil. Conclusion L’extension de cils méthode russe est depuis une dizaine d’année l’arme fatale des femmes sans problème oculaire qui désirent avoir des yeux profondément envoûtant sans devoir recourir au mascara. Elles doivent cependant être prêtes à procéder à un entretien régulier, chaque mois environ, pour palier la perte naturelle périodique des cils naturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *