Tout savoir sur la distribution de gaz en réseaux

5 décembre 2021

La France dépend de ses importations en gaz pour satisfaire la demande nationale. Presque la totalité du gaz consommé en France provient de l’étranger. Le pays dispose d’un important réseau de distribution de gaz naturel mais une nouvelle tendance est en train d’acquérir les faveurs du consommateurs : le propane. Bien qu’il ne soit pas encore très répandu, il séduit de plus en plus de consommateurs.

Une solution de choix pour les professionnels et les particuliers

L’énergie propane en réseaux est en plein développement. Plus de 27 000 communes françaises ne sont actuellement pas desservies par les réseaux traditionnels en gaz naturel, majoritairement celles de moins de 10 000 habitants. Cela concerne essentiellement les zones rurales. Pour autant, le propane est de plus en plus apprécié par les particuliers ainsi que par certaines secteurs professionnels.

Les restaurateurs ou le monde agricole apprécient la consommation de propane et plus globalement de gaz de pétrole liquéfié (GPL). Le GPL est désormais consommé par plusieurs centaines de milliers de foyers français. Son usage est triple : l’accès à l’eau chaude sanitaire, la cuisson et le chauffage.

Une énergie plus propre

Que demander de mieux ? Le propane est plus propre que ses concurrents ! Le GPL coûte moins cher que l’électricité classique et pollue beaucoup moins que le fioul. Le propane est ce qui pollue le moins avec le gaz naturel. Il produit 20% de dioxyde de carbone de moins que le fioul et jusqu’à 80% de moins s’il s’agit de biopropane. La combustion du propane émet peu d’oxyde d’azote. Il en va de même pour les particules polluantes. Le biopropane produit encore moins d’effets indésirables puisqu’il est fabriqué à partir de matières organiques.

Dans une logique de lutte contre le réchauffement climatique, tous les combustibles qui polluent sont ciblés par les autorités européennes et françaises. Leur objectif est de se tourner au plus vite vers une consommation énergétique décarbonée. La transition énergétique prendra du temps mais le GPL fait partie des solutions validées par la Commission européenne et le gouvernement français.

Un grand potentiel de développement en France

Il représente moins de 2% de l’ensemble de l’énergie consommée en France mais sa demande est croissante. Il n’y a aucune raison pour que le propane ne soit pas davantage consommé à l’avenir. Il dispose d’un avantage certain : il est apprécié et promu par les autorités européennes car il pollue beaucoup moins que le bois, le fioul ou l’électricité.

Le consommateur ne doit pas oublier que le GPL est un gaz inflammable. Il exige donc certaines règles de sécurité. Un propriétaire de citerne est dans l’obligation de faire vérifier régulièrement l’état de sa citerne. Si la citerne appartient au fournisseur, il revient à ce dernier de s’assurer de l’entretien de la citerne.

La France dispose d’un large éventail de distributeurs de gaz. Dans un secteur très concurrentiel, le consommateur va regarder ce qui va lui en coûter concrètement. Pour le GPL, les réseaux de distribution traditionnels quadrillent mal le territoire national. Cette situation favorise l’essor du marché du GPL en France et du propane notamment. Cette énergie cadre parfaitement avec les objectifs fixés par les autorités européennes et françaises portant sur la transition énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *