Tout savoir sur le modélisme naval

9 septembre 2020
maquette

Le modélisme naval va de la réalisation de maquettes bateaux en bouteille au modélisme d’arsenal, en passant par le radiocommandé pour une mise à l’eau. Plongez au cœur de ce hobby en découvrant chacune de ses catégories.

Le navibotellisme, ou l’art des maquettes de bateaux en bouteille

Particulièrement à la mode au début du XXe siècle, les maquettes de navires présentées sous verre ont fleuri sur les meubles de nombreux foyers. Cette discipline possède un nom spécifique : le navibotellisme, et consiste à monter sa maquette de manière mobile afin de pouvoir la glisser délicatement dans un bocal.

Au plus près de la réalité avec le modélisme d’arsenal

Le souci du détail est le point crucial de ce type de modélisme car les bateaux se doivent d’être respectés aussi bien visuellement que dans l’architecture et les techniques de construction. Du gréement à la charpente en passant par la disposition intérieure, tout doit être à sa place.
En effet, le modéliste d’arsenal est avant tout un passionné d’histoire qui souhaite reproduire à moindre échelle des modèles en bois avec le plus de réalisme possible, tout en ajoutant volontiers la fabrication aux étapes créatives.

De la décoration à la mise à l’eau

Pour le plaisir de faire voguer sa maquette bateau sur les flots, il existe pour cela le modélisme naval radiocommandé. Si cette branche est constituée de plusieurs domaines, ils ont tous en commun la capacité de naviguer. Ainsi, on y trouvera des reproductions fidèles ou nées de l’imagination d’un modéliste, des bateaux à vapeur, des bateaux à voile qui allient la force d’un moteur à celle du vent, ou bien des modèles rapides pour réaliser, par exemple, des courses. Ceux-ci sont par ailleurs dotés d’un moteur électrique ou thermique.

Du kit au scratch, le côté rigoureux du modélisme naval statique

Il existe trois écoles parmi les passionnés de modélisme bateau : ceux qui achètent directement des kits vendus en boîte, ceux qui s’adonnent au kit-bashing afin d’y apporter leur touche personnelle et compléter le modèle fourni, et ceux qui préfèrent le scratch, c’est-à-dire partir du rien et tout faire à la main.

Pour ces premiers, les pièces sont prédécoupées et sont parfois accompagnées des outils nécessaires. Idéal pour les débutants, le modélisme en kit contente essentiellement les nouveaux adeptes.
Le kit-bashing en revanche se situe un cran au-dessus ; il faudra utiliser son propre matériel et peaufiner les pièces préconçues afin d’y ajouter des détails. Quant au scratch, il s’agit de partir du plan du modèle et de concevoir ses propres pièces afin d’obtenir une maquette sur mesure.

Puisque les boutiques physiques se font désormais rares, le meilleur moyen de se fournir est de piocher en ligne parmi les entreprises spécialisées. Elles sont pour la plupart constituées de passionnés qui ont décidé d’en faire leur métier. Découvrez le site par excellence, qui vend aussi bien des maquettes sur mesure que préfabriquées, ou encore de la maquette bateau bois à construire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *